Entreprise / Evènementiel / Collectivité

Le bien-être au travail est un des facteurs clés principal de la performance sociale, et peu importe le secteur d’activité.

Une étude montre que sur 100 salariés, 50 ne font pas d’exercices et 38 sont en surpoids

Un salarié stressé travaille contre ses propres muscles : Syndrome du canal carpien, tendinite…

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont la première cause de maladies professionnelles en France, selon la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS).

 

Les dirigeants en ressentent les effets quotidiennement:

Absentéisme, turnover, burnout, difficultés de recrutement et de reclassement des victimes… Des coûts directs qui affectent d’autant plus les PME.

 

 

«Quand l’effectif est réduit ou que le savoir-faire est fondé sur la compétence de quelques salariés, un seul cas de TMS peut perturber toute l’activité de l’entreprise»

 

Pour certaines personnes, Les conséquences professionnelles peuvent occasionner des pertes d’emploi et mener à une non-reprise de l’activité professionnelle définitive si des mesures spécifiques ne sont pas prises.

 

Plusieurs millions de personnes en âge de travailler sont atteintes de maladies chroniques, dont 30 affections de longue durée déclarées en ALD : maladies articulaires et inflammatoires chroniques, cancers, diabètes, maladies cardiaques ou respiratoires, insuffisance rénale chronique, maladies psychiques …

Aussi, ne pas oublier, la tendance à l’augmentation de la durée de la vie professionnelle (réforme des retraites, accords sur le maintien dans l’emploi des salariés de plus de 55 ans) impose de se pencher sur les risques de désinsertion professionnelle spécifique aux maladies chroniques plus fréquentes des seniors : troubles musculo-squelettiques avec vieillissement progressif des structures Ostéo-articulaires, psychiques avec des difficultés d’adaptation aux changements managériaux ou technologiques , sensoriels avec la baisse des acuités visuelles et auditives génératrice d’accidents du travail…

 

De part ces constatations, j’ai développé un ensemble d’outils thérapeutiques adaptés au monde du travail, pour ses facilités de mise en œuvre, et ses effet préventives durable sur les troubles musculo-squelettiques (TMS) et les risques psycho-sociaux (RPS).

 

-La réflexologie, (plantaire/palmaire/auriculaire/faciale)

-Le tuina

-Le Zuo-tuina sur siège ergonomique

-Le Qiqong / méditation

-Des ateliers pédagogiques d’auto-massage

-Formation Posturale / Échauffement matinale: C’est une préparation du corps, on se sent mieux, on a fait attention à soi, on se sent plus réveillé et en forme. Souvent, les collaborateurs, en prenant conscience de leur corps, adoptent une meilleure hygiène de vie et refont du sport. Ils envisagent le travail sous un angle plus positif. Les échauffements musculaires permettent de se préparer à une longue période de sollicitation du corps et sont une forme de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS).

 

 

Nous effectuons aussi des animations sur stand ou lors d’événementiel, ainsi que des journées bien être en entreprise, rendent le quotidien plus extraordinaire, cassent la routine de travail et fédèrent motivation et travail de groupe

Julien Romain Piot et Marion Estable, sont tous deux, certifiés en réflexologie thérapeutique et en massage énergétique chinois Tuina.